Debtocracy ou la gouvernance par la dette

Publié le par Nicolas BOISVILLIERS

Le pouvoir ("kratos" en latin) de la dette ("debt" en anglais), debtocracy, ou encore gouvernance par la dette. Afin d'augmenter sans cesse la croissance de leurs pays, certains gouvernements ont choisi la voie de l'endettement. Une voie royale qui, aujourd'hui, a atteint ses limites. Voici pour vous un documentaire qui met les pieds dans le plat, qui aborde bon nombre de questions cruciales : compétitivité des pays européens, unité de la zone euro, dette odieuse...

 

debtocracy.jpg

 

Voici le résumé de ce reportage :


En 2008, pour gérer la dette colossale de son pays, le président équatorien met en place une commission chargée d’auditer la dette souveraine. Le bilan est sans appel. Les créanciers profitent de la situation pour se faire de l'argent sur le dos de l’Équateur. Le gouvernement décide alors de réduire de 70 % le paiement aux créanciers.

 

Fort de cet exemple, les Grecs souhaitent qu’un audit soit également réalisé par une commission indépendante. Cette exigence a donné l’idée à Katerina Kitidi et Aris Hatzistefanou, deux journalistes grecs, de réaliser un documentaire à ce sujet. Pour financer leur projet intitulé Debtocracy, ces derniers ont lancé une campagne d'appel aux dons.

En dix jours, ils ont réussi à récolté 8 000 euros. Vu le contexte actuel en Grèce, cela relève d’une performance. "Au début, ce projet était censé n’être qu’une vidéo de plus sur YouTube ! Mais comme beaucoup de gens nous ont proposé leur aide (des professionnels de l’audiovisuel notamment), et que beaucoup de gens nous ont aidés financièrement, nous avons pu réaliser un véritable documentaire », explique Katerina Kitidi. Au final, le documentaire a reçu en Grèce un très bon accueil. Près de deux millions de personnes l’ont déjà visualisé.


 


[La gouvernance par la dette - 1/2]

[La gouvernance par la dette - 2/2]

Sur le même sujet : 


Publié dans Vidéo-analyses

Commenter cet article