Emploi : amour et travail, (i)deal idéal(e) ?

Publié le par Nicolas BOISVILLIERS

Quand vie professionnelle et vie personnelle se mélangent, les résultats peuvent être détonants. De manière positive comme négative. Attention donc à bien évaluer les conséquences de vos choix avant qu’il ne soit trop tard. Il en va de votre carrière.

 

En cette semaine de la St Valentin, difficile de ne pas se pencher sur la délicate relation entre vie personnelle et vie professionnelle. En ces temps de "crise" où les heures de travail s’enchaînent à la pelle, rien d’étonnant à ce que ces deux sphères se rejoignent : entre les travaux d’équipe, les déjeuners, les pauses café ou encore les cocktails, le temps passé au bureau dépasse largement celui passé chez soi. Ce que corrobore un récent sondage (1). Ainsi, pas moins de la moitié des salariés français interrogés (50%) avoue avoir déjà fantasmé sur ses collègues de travail. "Quelques fois" seulement pour certain(e)s (34%), "souvent" pour d’autres (16%), les sondés déclarent s’accorder des moments de rêverie durant lesquels ils mettent en scène leurs collègues.

 

Les intérêts communs (secteur, formation, expériences), les pots et séminaires d’entreprise favorisent en effet le développement de relations informelles, source de rapprochement. Rien d’alarmant donc à ce que naissent des fantasmes voire des sentiments à l’égard de ses collègues. Attention toutefois à ne pas succomber trop facilement à la tentation, l’exercice pouvant s’avérer dangereux pour l’évolution de sa carrière dans l’entreprise.

 

Relation au travail : quitte ou double !

 

Simple passion charnelle ou véritable désir amoureux, une relation au travail est à double tranchant. A la fois stressante et stimulante, elle peut rapidement engendrer des conséquences non envisagées sous le charme de Cupidon :

 

1/ Cache-cache épuisant

Vous ne souhaitez pas afficher votre relation aux yeux de tous. Pour ce faire, vous allez devoir décupler vos efforts à chaque instant afin de rester discrets. Des efforts qui monopoliseront une grande partie de votre énergie initialement destinée à votre travail. Tôt ou tard, le jeu de cache-cache prendra donc fin, suite à une baisse de la qualité de votre travail ou non.

 

2/ Ragots et cie

Sitôt la relation révélée au grand jour, suspicions et ragots vont rapidement devenir votre lot quotidien (qui a parlé de promotion canapé ?). Votre histoire impacte nécessairement directement la vie de vos collègues. Exclusion aux repas à la cantine ou aux conversations à la machine à café de peur que l’un ne raconte tout à l’autre, votre relation va très probablement influencer tout un tas de comportements autour de vous, et pas seulement à la cantine. Consciemment ou non.

 

De manière plus pernicieuse, votre idylle impactera les jugements de chacun en matière de promotion, de projets, de responsabilités confiées... L’efficacité de tout un département peut s’en ressentir.

 

love_at_work.jpg

 

3/ Hiérarchie amoureuse

Une relation au travail n’est jamais une mince affaire et ce d’autant plus lorsqu’un lien de subordination est présent. Un lien qui peut être présent dès le départ ou plus tard à l’occasion d’une promotion. Dans le cadre professionnel, une relation amoureuse avec votre subordonné(e) complexifiera largement la donne : serez-vous impartial(e) lors des évaluations individuelles ? Saurez-vous être objectif au vu des livrables fournis ? Saurez-vous vous faire entendre ?

 

4/ Fin de la partie

Dans l’éventualité où votre histoire prend fin, quid de l’après idylle ? Êtes-vous prêt à continuer de côtoyer et de travailler avec votre ex ? Dans le cas contraire, êtes-vous disposé à changer de service, voire d’entreprise ? Parfois, le changement est imposé par la direction elle-même

 

Enfin, dans les cas les plus extrêmes, serez-vous capable d’assumer les diffamations et autres ragots en provenance de l’autre ? De quoi sérieusement remettre en question votre crédibilité ainsi que vos perspectives d’évolution professionnelles

 

Faites vos jeux !

 

Conflits d’intérêts, jalousies, perte de confidentialité, impartialité faussée, manque d’éthique… Autant de situations qui exigent, avant toute relation, de prendre correctement en compte l’ensemble de ces facteurs. Ceci dit, difficile d’opérer un bilan neutre lorsqu’il s’agit de sentiments. Et puis n’oublions pas que, en Europe, entre 20 à 30 % des couples engagés affirment s’être rencontrés sur leur lieu de travail.

 

Personne ne vous blâmera à vouloir être trop prudent mais il serait tout aussi ridicule de dire non à votre âme sœur parce qu’elle travaille en face de vous.

 

 

(1) Sondage réalisé par Monster auprès de 3 154 sondés du 29 mars au 11 avril 2010 :

 

Vous arrive t-il de fantasmer sur vos collègues de bureau ?


"Non, je ne mélange jamais travail et sentiments, c'est une règle d'or !" (46% - 1 459 suffrages)

"Non, car je passe rapidement à l'action." (4% - 132 suffrages)

"Oui, souvent." (16% - 492 suffrages)

"Oui, ça m'est arrivé quelques fois." (34% - 1 071 suffrages)

Publié dans Emploi et formation

Commenter cet article

Aude Terrienne ♫ 19/02/2011 08:35


Bonjour,
Merci de relayer mon article:
http://createrres.over-blog.com/article-je-ne-t-oublierai-jamais-67530326.html