Emploi : les jeunes ont la cote auprès des banques françaises

Publié le par Nicolas BOISVILLIERS

La période estivale arrive bientôt à son terme, laissant la place à une rentrée aux contours incertains. Néanmoins, une bonne nouvelle se dessine au milieu de cette morosité ambiante : les banques françaises viennent de dévoiler leurs ambitions en termes de recrutement d'ici la fin de l'année. Et elles s'adressent d'abord aux jeunes !

 

Septembre approchant à grands pas, chacun se prépare à sa manière afin que la rentrée soit la plus douce possible.  Après une amorce très encourageante, 2010 s'est finalement révélée assez terne en matière d'emploi. Et bien plus encore pour les jeunes diplômés. La rentrée est donc attendue par beaucoup comme une nouvelle bouffée d'oxygène en ces temps de chômage accru. Et qui dit rentrée dit nouveaux budgets ! Comme à l'accoutumée, les banques ont dégainé en premier.

 

Banques françaises : près de 15 000 postes à pourvoir d'ici fin 2010

 

Ca ne surprendra plus personne, les banques françaises ont annoncé de grands plans de recrutements jusqu'à la fin de l'année. Concrètement, il s'agit de :

- près de 15 000 embauches

- en contrat à durée indéterminée (CDI)

- s'adressant principalement aux jeunes diplômés (les 2/3 environ)

 

Pour rester dans les chiffres, la répartition des offres s'opère ainsi :

- Crédit Agricole : 4 000

- Société Générale : 3000

- Banque Populaire - Caisse d'Epargne (BPCE) : 3 000 (1 500 chacune)

- La Banque Postale : 1 000

- HSBC : 550

 

banques logos

 

Enfin, 2 types d'orientation possibles concernant ces embauches :

- Formations courtes : BTS (Bac +2) et Licences (Bac +3) seront accueillis à bras ouverts par les recruteurs. Ayant le plus souvent suivis des cursus bancaires orientés négociation / relation clients, management des unités commerciales ou encore marchés bancassurance, ces jeunes diplômés deviendront conseillers clientèle particuliers. Les stages, formation en alternance et première expérience commerciale constitueront de sérieux atouts.

 

- Formations longues : les niveaux Maîtrise (Bac +4) et Master (Bac +5) s'orienteront davantage vers des postes de conseiller professionnels en agence, chargé d'affaires dans des banques d'affaires ou encore vers des fonctions supports (marketing, comptabilité, juridique...). La Société Générale recrute ainsi 350 informaticiens afin de renforcer ses troupes au sein des infrastructures et systèmes d'informations du groupe. Idem pour les BPCE qui recherchent des analystes du risque crédit et des inspecteurs des caisses locales.

 

A noter toutefois que la majorité de ces offres concernent l'Île de France.

 

Le réseau interne : la voie royale vers l'embauche

 

L'alternance, le stage et le VIE (Volontariat International en Entreprise) sont les manières les plus répandues pour les jeunes diplômés de se familiariser avec les métiers de la banque. Mais ce sont aussi de formidables accélérateurs de carrières en interne : la moitié des étudiants en alternance au Crédit Agricole (1 200) et à LCL (500) transformeront leur contrat d'apprentissage en CDI. Quant aux VIE, ils permettent aux plus téméraires de se faire une place de choix au sein d'une banque grâce à une expertise et une formation solide à l'étranger, expérience que les établissements bancaires récompensent à leur juste valeur le plus souvent.

 

D'après l'AFB (Association Française des Banques), 18 % des salariés du secteur bancaire ont 55 ans ou plus. Les embauches devraient donc se poursuivre à court et moyen terme. Une bonne nouvelle pour l'emploi et pour les jeunes !

Publié dans Emploi et formation

Commenter cet article

Nicolas BOISVILLIERS 18/08/2010 13:42


Merci pour ces encouragements Lorent. Content que mes articles te plaisent, je fais de mon mieux ;)
N'hésite pas si tu as des idées de post à proposer.


Ici surprises...!!! Alors vite CLIC...!!!! 18/08/2010 13:00


Coucou.

Comme à l'habitude...

Un vrai regal ton blog

De super article.... j'adore..

Continue...

LOrent