Humour : la Chine, bank of America

Publié le par Nicolas BOISVILLIERS

Début 2010, les réserves en devises de la Chine se montaient à près de 2 400 milliards de dollars – soit un tiers du total mondial– ce qui a laissé craindre à certains que la détention de sommes aussi massives puisse se retourner un jour contre la Chine. Depuis lors, la Chine ne cesse de tenter un réajustement de la structure de ses réserves en devises étrangères : avec près de 70% de ses réserves libellées en dollars américains, le pays reste le 1er créancier de Barack Obama. Ou en d'autres termes, son banquier.

 

Une situation qui a visiblement inspiré les Guignols de l'info :

 

Publié dans Humour

Commenter cet article