Humour : on prend les mêmes et on recommence

Publié le par Nicolas BOISVILLIERS

Je ne sais pas vous mais j'ai l'impression de suivre davantage un feuilleton de "Plus belle la vie" que l'actualité économique mondiale ces derniers temps. Des rebondissements à la pelle, beaucoup de bla bla, des acteurs qui manquent de conviction et, au final, le sentiment que rien n'a changé depuis la veille. Ce qui n'empêche pas le public d'en redemander et de s'étonner davantage à chaque nouvel épisode.

 

Cette semaine, le CAC 40 a une fois de plus joué les schyzophrènes : -3% lundi, +1,50% mardi, -1,62% mercredi, -5,25% jeudi et + 1,02% vendredi. Soit un recul de 4,42% sur la semaine, l'indice cloturant à 2 810 points. La bonne nouvelle dans tout ça, c'est le recul de l'euro face au dollar américain : 1,3491€. Profitez-en car c'est bien la seule bonne nouvelle que j'ai su dénicher dans cet énorme souk marocain qu'est devenu l'UE.

 

Pèle mèle on a vu encore une fois les banques françaises se péter la gueule en beauté, sur fonds de rumeurs toujours aussi exotiques et originales, à l'image de la pseudo participation du Qatar et d'Abou Dabi au capital de BNP-Paribas à hauteur de 2 milliards d'euros. S'il y a des riches à prospecter, c'est bien du côté des rois du pétrôle qu'il faut aller, même si Baudoin Prot, big boss de la banque, nie en bloc la chose : "Nous n'avons pas besoin d'augmentation de capital". Avec l'arrivée de Bâle 3 et la chute libre du cours de l'action, j'ai du mal à y croire... Petite anecdote à ce propos : la Société Générale a perdu depuis cet été l'équivalent de la capitalisation boursière de la BNP, le cours atteignant désormais les 16,645€ l'action. Splendide quand on se souvient des 110€ l'action avant la crise.

 

Dans le genre "bis repetita", les agences de notation sont revenues faire un ptit tour de magie en rétrogradant tout ce qui bougeait encore, à l'image de l'Italie :

humour_italy_downgrade.jpg

 

Mais le plus drôle dans tout ça, c'est l'origine même de ce climat. Car si l'on regarde attentivement la semaine, y'a de quoi rire là encore. En gros, les indices européens baissent car ils voient que les USA sont en baisse, baisse engendrée par les problèmes de dettes en Europe qui a elle même baissé parce que la banque centrale américaine (la Fed) a encore une fois brassé de l'air. Et du côté des places asiatiques, même rengaine : elles ont paniqué parce que les USA baissaient et que nous, pauvres européens, suivions la tendance américaine. 

 

Bref, les signaux extérieurs étaient tellement nombreux qu'on ne savait plus qui écouter, quoi regarder ou penser. Je ne sais pas vous mais la sortie de crise, je la sens de plus en plus mal :

humour_ue_car.png

Et bien évidemment, toutes ces questions étaient plus ou moins corrélées au débat tendance du moment : la Grèce fera-t-elle défaut ? Si oui, faut-il effacer sa dette ? Le scénario est désormais évoqué, ce qui est une bonne chose en soi. Le pays ne parvient déjà plus à payer les intérêts de son déficit (c'est dire dans quelle galère se trouve le pays), comment peut-on décemment penser qu'il arrivera à enrayer sa dette ? D'un autre côté, sortir la Grèce de la zone euro et/ou la déclarer en défaut de paiement entrainerait probablement un effet domino au sein de l'UE : Italie, Espagne et Portugal se trouveraient alors en première ligne.

 

Du coup, personne n'ose se mouiller, les élections présidentielles (américaine et française) arrivant bientôt. On préfère sortir le porte-monnaie et "prêter" à la Grèce tout en lui sommant de mettre sur pied 2-3 plans de rigueur par semaine, histoire de rassurer les investisseurs. Sauf qu'à force de creuser pour trouver de l'argent, on finit par tomber sur un os...

 

humour_crisis_digging.jpg

 

 

Quelle sera l'issue de cette crise mondiale ? Personnellement, je ne saurais prétendre vous en fournir la réponse. Martin Vidberg s'est néanmoins amusé à l'imaginer :

humour_future_ue.gif

 

Merci à Rodho, Martin Vidberg, Na! et Cam pour leurs dessins très inspirés

 

 


Sur le même sujet :

> Humour : à l'assaut des banques !

> Humour : chute des bourses en série !

> Humour : après l'été, reprise ou recrise ?


Publié dans Humour

Commenter cet article